Écrans : des seniors accros mais trop sédentaires ?


L’essor numérique de ces dernières années a fait réagir les seniors, et d’abord craintifs et réticents, ils sont nombreux à vouloir apprivoiser la Toile. Ils ont appris à se servir d’objets connectés et ont su surmonter les difficultés liées à leurs usages. Aujourd’hui, la technologie n’est plus réservée à un jeune public, elle est à la portée de tous. Mais…

Des seniors connectés

Pourquoi les personnes âgées veulent être à la page en termes de numérique ? L’IMEP (l’Institut d'éducation médicale et de prévention) lance la première campagne nationale d’information sur le bon usage des écrans, avec pour mot d’ordre : « Ensemble gardons le contrôle », ainsi qu’un site internet, lebonusagedesecrans.fr. Une partie de l’enquête qu’il a menée est dédiée aux seniors. Comme les jeunes, ils ont besoin de s’informer, d’être en contact direct et permanent avec leurs proches, de se divertir et, bien sûr, de faire des achats. Mais leur principale motivation est de continuer à se sentir jeune, « dans le coup ». D’après cette enquête, 63% des 65/75 ans surfent sur le web, 89% des 55-75 ans se sentent à l’aise sur Internet et 94% possèdent un ordinateur. Des chiffres qui montrent clairement un très fort usage du web de la part des personnes âgées. Le site a également noté que 60% des 55-75 ans possèdent un smartphone, et 30% vont sur les réseaux sociaux pratiquement tous les jours. Pour la télévision, présente depuis plus longtemps, on retient qu’une personne de plus de 70 ans sur 2 passe plus de 21h par semaine devant son écran.

S’imposer des limites

Les nouvelles technologies présentent tout de même un risque, en particulier pour les personnes âgées. Rester figé devant un écran n’est pas forcément bon pour la santé à long terme. Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), la sédentarité a un impact majeur sur la mortalité ; 4e facteur de risque dans le monde, elle multiplie par deux celui de maladie cardio-vasculaire, de diabète et d’obésité. Une étude récente menée par des chercheurs américains a révélé que les plus de 50 ans qui passent chaque jour plus de 5 heures devant leur télévision auraient un risque plus élevé (+ 65%) de souffrir d’invalidité que ceux y consacrant moins de 2 heures. Il est donc vivement conseillé aux seniors hyper connectés de rester actifs au quotidien. Faire du sport, le ménage, bricoler, jardiner, marcher…

© lebonusagedesecrans.fr - Flickr Quinn Dombrowski

Sur le web
Site Le bon usage des écrans