À Nantes, le (très) grand âge en lumière et en images


Le 8 mars 2017 s’ouvre, à Nantes, l’exposition photographique «Le grand âge en lumière», organisée avec le Gérontopôle Autonomie et longévité Pays de Loire de Nantes. Derrière l’objectif, le photographe Didier Carluccio met en lumière une cinquantaine de portraits d’aînés, valorisés par un jeu de lumière parfaitement maîtrisé. Originaire de Saint-Nazaire, l’artiste s’est rendu dans plusieurs maisons de retraite de sa région. Lucien, Roger, Marcel, Marguerite et bien d’autres ont accepté de se livrer au photographe.

Photographie sociale ?

Âgés de 90 à 105 ans, les seniors ont pris la pose avec enthousiasme. Didier Carluccio saisit leur expression de façon humaniste, avec les caractéristiques d’une pratique presque sociale. Il renoue aujourd’hui avec un travail initié il y a 25 ans déjà ; par hasard, il poussait les portes d’une maison de retraite. Son regard bienveillant et acéré l’a conduit à y retourner régulièrement pour capter ces moments de sagesse et de tendresse. «Je pénètre ces lieux les uns après les autres. Loin de me faire fuir, le grand âge me saisit et appelle mes images. Là où les autres ne verraient que laideur et tragédie, je vois la vie», confie l’artiste. Ce travail lui aura pris quatre ans mais le résultat est à la hauteur de son engagement.

Nouveau regard sur l’âge

L’exposition, qui s’achèvera le 31 mai 2017 et vise à porter un nouveau regard sur les personnes âgées et le vieillissement s’inscrit dans un cycle d’événements sur les cinq sens organisé par l’ORPAN (Office des retraites et personnes âgées de Nantes) du 13 mars au 3 avril, tous les lundis après-midi. Les informations pratiques sont disponibles sur le site du Gérontopôle Pays de Loire (en lien ci-dessous).


© Didier Carluccio


Sur le web
Le détail de l’événement

Le site de Didier Carluccio