Il rappe à New York, elle passe sa retraite en Floride. Il a 22 ans, elle 81.  Spencer Sleyon et Rosalind Guttman n’ont a priori pas grand-chose en commun. Pourtant, depuis un an, ils se connaissent grâce à «Words with friends», une version du Scrabble à jouer en ligne. Naturellement, ils sont devenus amis. Pour la première fois, début décembre 2017, Spencer a franchi les 1 000 kilomètres qui les séparent pour rencontrer Rosalind  pour de vrai, dans sa maison de Palm Beach.

«Mais comment connais-tu ce mot ?»

«Durant l’été 2016, j’ai rencontré un peu par hasard cette femme de 80 ans grâce à Words with friends», raconte le jeune homme sur Twitter après avoir posté des photos de leur première rencontre réelle. «Nous avons joué plus de 300 parties ensemble, et elle est en fait devenue une bonne amie. Aujourd’hui, je suis en Floride pour la rencontrer, cette fois-ci en personne !» Cette amitié inattendue a débuté avec le mot «phat», qui signifie «excellent» dans le milieu du hip-hop. En 2016, lors d’une partie, Rosalind utilise ce mot et se trouve confrontée par hasard à Spencer, qui lui demande : «Mais comment connais-tu ce mot ?». Le point de départ de centaines d’autres parties… et d’une amitié aussi belle que surprenante.

Un engouement excessif

Devenues virales, les images des deux amis ont fait sensation sur la Toile. Rosalind a simplement laissé savoir qu’elle ne comprenait pas cet engouement excessif, expliquant que ce type de rencontres est simplement normal et que c’est ainsi que les gens devraient se montrer : ouverts et curieux, quelle que soit la différence d’âge.

© Twitter