Envie de bavarder au téléphone ? L’association Au bout du fil, qui réunit plus de 200 bénévoles pour entretenir des conversations téléphoniques avec des personnes âgées isolées, fête ses dix ans en 2017. L’équipe est aujourd’hui à la recherche d’une centaine de nouveaux contributeurs pour « répondre à la solitude croissante chez les personnes âgées ».

La garantie d’un coup de fil amical

Pour devenir appelant, peu de critères requis : être majeur, avoir envie de partager avec autrui, de discuter, d’accorder un peu de son temps. Après les premières instructions, chaque appelant bénéficie d’un programme de formation continue sur des thématiques précises, impliquant un bon relationnel : savoir être à l’écoute de l’autre, comprendre un deuil, porter attention à sa voix…«Pour les personnes âgées, confrontées à la solitude ou à l’isolement, ces conversations sont un moment de dialogue et, souvent, de réconfort, explique l’association. Ces échanges, même à distance, contribuent à maintenir un lien social entre un appelant et une personne âgée qui ressent le besoin de parler. Chacune d’elles a la garantie de recevoir un coup de fil amical au moins une fois par semaine. Elle sait qu’on pense à elle.»

Des conférences culturelles chaque mois

L’association propose par ailleurs aux seniors de participer à une conférence culturelle depuis leur domicile, une fois par mois, par téléphone. Ces rendez-vous peuvent porter sur des sujets divers mais adaptés au public visé (histoire et Résistance, biodiversité, chansons françaises, histoire du Tour de France cycliste). Accompagnés d’un animateur compétent, un groupe d’une dizaine de personnes âgées peut échanger durant une heure environ. Au total, une trentaine de conférences gratuites sont organisées chaque mois, et restent, bien sûr, ouvertes à tous.


© Rido / Fotolia


Sur le web

Le site de l’association