Baddie Winkle, la grand-mère badass qui affole la Toile


Aurait-elle refusé de grandir ? À 89 ans, celle qui se fait appelée Baddie Winkle a autre chose à faire que de jouer au bridge ou remplir une grille de mots fléchés. Depuis 2015, cette octogénaire investit les réseaux sociaux, posant dans des tenues les plus extravagantes les unes que les autres sur son compte Instagram (en lien ci-dessous). La preuve que la cool attitude peut être adoptée à tous les âges.

Un coup de pouce de l’arrière-petite-fille

De son vrai nom Helen Ruth Elam Van Winkle, cette quasi-nonagénaire pleine d’énergie se positionne pour la légalisation du cannabis thérapeutique et n’hésite pas à le clamer sur les réseaux sociaux. Sans limite, cette Américaine née en 1928 aime le rose, les arcs-en-ciel, les robes bustier rouge très courtes, les bikinis affriolants et les tee-shirts imprimés cannabis... On l’aura compris, Baddie Winkle passe difficilement inaperçue depuis qu’elle poste ses photos sur le Net. La première a été publiée à l’occasion de ses 86 ans, après s'être fait aider par son arrière-petite-fille, pour télécharger une image sur Twitter la montrant avec ses vêtements.

Des apparitions à répétition

Très rapidement, elle compte Rihanna parmi ses followers et atteint le million d’abonnés. Un peu plus tard, le groupe new-yorkais Grit Creative, qui compte de nombreuses sociétés, lui propose de devenir l’égérie en ligne de la campagne de lancement de son site, habillée façon Kurt Cobain, Kate Moss et bien d’autres… La grand-mère est également apparue à plusieurs reprises dans l’émission australienne The Today show. Un parcours qu’elle revendique comme une véritable image de marque depuis sa maison de Knoxville, au Tennessee.


© Instagram / Baddie Winkle


Sur le web
La page Instagram de Baddie Winkle