BOOST’AGES veut mettre fin à l’isolement des seniors


personne-agee-regardant-fenetre

L’isolement des personnes âgées en perte d’autonomie n’est pas une fatalité. Des solutions doivent émerger pour lutter contre leur sentiment de solitude et leur éventuelle désocialisation ; c’est pourquoi BOOST’AGES, lancé en novembre 2016, émerge dans la communauté de communes du Warndt (Moselle). Ce projet vise à proposer de nouvelles solutions de manière collective, adoptées par de nombreux acteurs en faveur du « bien-vieillir à domicile ». Une dynamique de prévention de la perte d’autonomie qui s’étend à plusieurs communes du département.

Nouvelles prises en charge

Portée par des services d’aide à domicile de Moselle, BOOST’AGES compte recréer du lien social entre les générations et mettre fin aux situations d’isolement. Pour mettre en œuvre le projet, deux volontaires en service civique seront accompagnés de bénévoles (qui effectueront des visites à domicile) et de référents communaux. Ce personnel devra évaluer les besoins des seniors en situation de fragilité et les diriger vers les services adaptés si nécessaire. Certaines personnes âgées pourront également participer à des actions collectives ou bénéficier de prises en charge individuelles en partenariat avec les caisses de retraite et les associations du territoire.

Des seniors connectés

Autre ambition associée au projet : inviter les aînés à se familiariser avec l’informatique et les outils numériques, pour leur permettre d’accéder à de nombreuses fonctionnalités en ligne. Pour ce faire, l’entreprise Hakisa, spécialisée dans la domotique, notamment au service de la silver économie, apporte son soutien. À noter que le projet BOOST’AGES rejoint également les ambitions du programme d’actions HIS (Habitat innovant et solidaire), porté par Hakisa, qui compte mettre en place une plateforme numérique de services d’aide à la personne en perte d’autonomie.


© Photographee.eu / Fotolia