Alors que les vacances de nos jeunes bambins touchent à leur fin, pour d’autres c’est le moment de partir ! Les seniors et couples sans enfants misent sur le mois de septembre, moins cher et moins demandé, avec des températures encore estivales, pour profiter du soleil. Ces congés en décalé sont souvent synonymes de bons plans. Les aînés passent aujourd’hui de plus en plus de temps sur la toile à la recherche de farniente et d’économies. Zoom sur ces nouvelles tendances !

Les agences de voyages spécialisées seniors

D’après le sondage YouGov de 2017, 87% des seniors se rendent sur le web plusieurs fois par jour et, parmi eux, 55% achètent en ligne plus d’une fois par mois. Surfant sur cette tendance, les agences de voyage se sont ouvertes à un public plus large et visent aujourd’hui les seniors. Certaines ont même décidé de se focaliser uniquement sur cette clientèle, proposant des séjours en solo ou non, le mot d’ordre étant de pouvoir créer du lien, de partir en communauté pour pouvoir sortir de l’isolement. Ainsi Solosenior propose des escapades culturelles ou spirituelles tandis que Séjour senior propose des croisières mais également toutes sortes de séjours tout compris pour célibataires ou non. Pour faire des rencontres entre seniors, c’est l’agence Cpournous qui s’est lancée sur ce créneau. Quant à la communauté de globe-trotteurs, elle se retrouve sur la plateforme Groopiz, qui propose, elle aussi, un panel d’offres pour partir à la découverte du monde. Pour tous ces sites, une seule règle d’or : avoir plus de 55 ans !

Ces nouveaux sites qui font fureur

Dans une autre catégorie que les agences de voyages, on retrouve des communautés d’utilisateurs qui souhaitent économiser et font preuve d’imagination pour s’offrir des vacances insolites. Échange de logement, plateforme exclusivement réservée au troisième âge, les bons plans ne manquent pas en ligne pour dégoter le séjour parfait ! Né en 2016 en Irlande, le « Club des oiseaux libres » (the free bird club) est une plateforme de location entre particuliers pas comme les autres. Réservé aux plus de 55 ans, c’est Peter Mangan qui est à l’origine du concept. En laissant les clés de sa résidence –louée via Airbnb- à son père en son absence, il découvre que le sexagénaire est comblé à l’idée de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes et faire découvrir la région à des touristes. Ni une ni deux, l’Irlandais lance sa propre plateforme, avec une volonté de créer du lien social. Ici, l’hôte réside avec les invités, qui décident avant leur arrivée de partager un moment ou la totalité du séjour avec le propriétaire. Une belle occasion de faire des rencontres et de nouer des liens tout en visitant différentes parties du monde. Le site n’est actuellement disponible qu’en anglais mais est ouvert en France.

Des maisons à louer

La communauté GuesttoGuest (comprendre d’invité à invité) ne cesse, elle aussi, de se développer. Le site permet de mettre en location son appartement ou sa maison, quelques fois par an ou pendant l’année. À chaque demande de location, le propriétaire des lieux reçoit des points, qui lui permettront à son tour de pouvoir louer une habitation. Ici, on ne côtoie pas automatiquement les propriétaires mais c’est l’occasion de profiter de location à bas prix, en France ou ailleurs, et de voyager autrement. Quand farniente rime en plus avec bons plans, tout le monde est content.

© Olezzo/Fotolia