Création du label «Maison départementale de l’autonomie»


Les Maisons départementales de l'autonomie (MDA), lieux d'accueil uniques pour personnes âgées et handicapées, recevront désormais le label MDA si elles remplissent les critères d'un décret publié le 28 décembre 2016 au Journal officiel (en lien ci-dessous). On en compte aujourd'hui 15 en France, tandis que 14 sont en projet.

Un même lieu d’information

Les Maisons départementales de l'autonomie regroupent à la fois les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et les services autonomie des départements. Personnes âgées ou handicapées peuvent ainsi accéder «à l'information sur les dispositifs les concernant et déposer des demandes de prestations d'aide à l'autonomie», a souligné Pascale Boistard, secrétaire d'État en charge des personnes âgées, dans un communiqué signé en commun par la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine et Ségolène Neuville (personnes handicapées).

Un label délivré par la CNSA

Ce nouveau cahier des charges vise à «poser un cadre national» afin de «limiter les disparités» aujourd'hui observées entre ces structures, ont expliqué les ministres. Il a été élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs du secteur (représentants des associations de personnes âgées et en situation de handicap, MDPH, conseils départementaux). «Mieux accompagner les personnes âgées et les personnes handicapées au quotidien est une priorité pour ce Gouvernement. Avec les maisons départementales d’autonomie, nous regroupons les forces présentes sur les territoires pour offrir à chacun de nos concitoyens un service de proximité et une réponse adaptée à leurs spécificités», a déclaré Marisol Touraine.

Comme prévu par la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement, ce label sera délivré par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), à la demande des conseils départementaux.


© Alexander Raths/Fotolia