Léa, étudiante en histoire, passionnée par la littérature ancienne, converse deux fois par semaine avec Christine, 86 ans. Chloé aide une personne dépendante à effectuer des tâches quotidiennes et envisage de l'accompagner une semaine en vacances lorsque la situation le permettra. Benjamin, quant à lui, est passionné de jeux d'échecs. Il a trouvé en Hugues, 91 ans, un partenaire expérimenté avec lequel il joue par téléphone, confinement oblige. « J'avance mon pion de e2, en e4. A vous de jouer, mon cher ! » La startup Granny & Charly joue les entremetteuses pour faire « matcher » étudiants et personnes âgées en fonction de leurs centres d’intérêts et loisirs communs. L’objectif : lutter contre l’isolement des seniors renforcé en période de crise sanitaire où la distanciation sociale est de mise.

Recherche de nouveaux bénévoles

Le leitmotiv : « Depuis plusieurs semaines, les initiatives de solidarité fleurissent pour accompagner les personnes fragiles et isolées mais, dans les faits, beaucoup de familles peinent à trouver à distance une personne de confiance pour épauler leurs proches », déplore Amélie Frély, fondatrice de Granny & Charly. Pour changer la donne, elle n’a pas hésité à partager son réseau d’étudiants bénévoles. « A leur âge, je n'avais pas encore cette maturité ni ces aspirations altruistes », concède-t-elle, « admirative ». En pleine recherche de nouvelles âmes philanthropes, elle incite le grand public à signaler les personnes âgées qui pourraient avoir besoin d’aide.

Un portail solidaire à venir

A plus grande échelle, le gouvernement devrait prochainement lancer un nouveau portail qui réunira toutes les initiatives solidaires en faveur des seniors. Le site, qui devrait s’intituler http://romprelisolement.gouv.fr, est actuellement en construction et pourrait être en ligne dans les prochains jours. Entreprises, startups, associations, collectivités... toutes les « bonnes volontés » sont invitées à y contribuer.