La France occupe l’une des meilleures places en terme d’espérance de vie à la naissance. En 2016, elle atteignait la moyenne de 85,3 ans pour les femmes et 79,3 ans pour les hommes. En 2017, elle est montée à 79,5 pour les hommes. Mais qu’en est-il de la qualité de vie de la population française ?

L’espérance de vie en bonne santé

Vivre longuement, est-ce vivre mieux ? En moyenne, les français vivent de plus en plus longtemps mais pas forcément bien. En 2016, l’espérance de vie en bonne santé, c’est-à-dire le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne, était de 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes. Un indicateur fixe, qui n’a pas évolué depuis 2006. De plus, en 2016, l’espérance de vie en bonne santé à 65 ans était de 10,5 ans pour les femmes et 9,4 ans pour les hommes. Un indicateur en progression depuis dix ans, qui montre clairement que les personnes ayant atteints 65 ans sont de moins en moins en incapacité d’activités. 

L’espérance de vie à la naissance

D’après l’Insee en 2017, 603 000 personnes sont décédées, soit 9 000 de plus qu’en 2016. L’espérance de vie à la naissance reste figée pour les femmes à 85,3 ans mais progresse pour les hommes atteignant 79,5 ans. Les femmes peuvent donc espérer vivre en moyenne 6 années supplémentaires que ces messieurs. Cependant, on a pu remarquer au cours des dix dernières années que l’espérance de vie à la naissance chez les hommes a progressé de 2,2 ans alors que celle des femmes a connu une évolution de seulement 1,2 ans. Un écart entre hommes et femmes qui continue de se réduire, malgré que la gente féminine garde l’avantage.

Comparaison à la moyenne européenne

En 2015, l’espérance de vie en bonne santé des françaises se situait au dessus de la moyenne européenne, avec 64,4 ans contre 63,2 ans. Les hommes, eux, se situaient pile dans la moyenne avec 62,6 ans contre 62,5 ans. L’écart est plus flagrant pour l’espérance de vie à la naissance : par rapport à la moyenne européenne, les françaises ont une espérance de vie plus longue avec 85,3 ans contre 83,1 ans dans l’union européenne, se situant ainsi au 2e rang derrière l’Espagne. La gente masculine française, elle, vit en moyenne moins longtemps que la population européenne. Elle est au 10e rang, avec une espérance de vie de 79,3 ans contre 77,7 ans dans l’union européenne.