La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)


Pour qui ?

Pour les personnes de moins de 75 ans et dont le handicap est survenu avant 60 ans. Le handicap doit répondre à des critères prenant en compte la nature et l'importance des besoins de compensation par rapport à son projet de vie.
La personne doit faire face :
  • à une difficulté absolue pour la réalisation d'une activité ou à une difficulté grave dans au moins deux activités.
  • Ces activités sont répertoriées dans un référentiel.
Ces difficultés doivent être définitives ou d'une durée prévisible d'au moins un an.

Pour quoi ?

La PCH est destinée à supporter les surcoûts de toute nature liés au handicap dans la vie quotidienne
  • Aide technique
  • Aide humaine
  • aide animalière (ex : chien-guide pour non voyant)
  • Aménagement du logement
  • Aménagement du véhicule
  • Éventuels surcoûts résultant du transport, charges spécifiques ou exceptionnelles

À quelles conditions ?

|Age
Pour les personnes de moins de 75 ans et dont le handicap est survenu avant 60 ans. 
Pour les personnes de plus de 75 ans ou dont le handicap est survenu après 60 ans, elles pourront demander l'APA : Allocation Personnalisée d'Autonomie.

|Ressources

Le montant de l’aide dépend des besoins et des ressources (perçues au cours de l'année civile précédent la demande de PCH). Ces ressources déterminent un taux de prise en charge à savoir :
  • 100% si les ressources sont inférieures ou égales à 26473,96 / an
  • 80% si elles sont supérieures à ce montant.
|Résidence
Il faut résider de façon stable et régulière en France.
Les personnes étrangères doivent en outre obtenir une carte de résident ou un titre de séjour valide.
La PCH est versée aux personnes :
  • en établissement social ou médico social,
  • hospitalisées en établissement de soin en France,
  • hébergée dans un établissement situé en Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Italie ou Espagne si impossibilité d'obtenir un établissement adapté plus proche sur décision d'orientation de la Commission des droits de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Ce séjour doit être d'une durée entre 1 et 5 ans et donner lieu à une prise en charge de l'assurance maladie ou par l'aide sociale du département.

À qui s’adresser ?

Vous devez faire la demande à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de votre département qui va évaluer vos besoins.

Qui paye ?

La PCH est versée par le département.

Informations complètes sur le site du gouvernement