De plus en plus d’initiatives proposant des balades à vélo grâce à des vélos adaptés, tandems, cargos, fauteuils voient le jour et permettent à des personnes à mobilité réduite (âgées ou handicapées) de retrouver un lien via la pratique du vélo. Avec ses balades en triporteur, un vélo à trois roues avec assistance électrique, pouvant faire le bonheur de deux passagers, Happy Syklett souhaite contribuer à la réinsertion de personnes condamnées, tout en permettant à ce public de se déplacer et de sortir de sa solitude. L’initiative favorise les interactions entre générations et propose une activité créatrice de lien social. Le collectif Syklett, à l’origine de ce projet, invite donc les seniors à venir tester ce nouveau mode de déplacement, le 24 mars 2018, au centre de réadaptation et gériatrie Eudo de Kerlivio à Hennebont (Morbihan).

Un double objectif

Pour les seniors, les difficultés de mobilité sont souvent source d’exclusion. Cette perte de lien social a des répercussions directes sur leur santé et leur autonomie. À travers cette initiative, le collectif souhaite donner l’occasion aux seniors de la région de redécouvrir leur territoire et d’inciter aux rencontres intergénérationnelles. «?Le 24 mars, ce seront des bénévoles ou des proches qui pédaleront, peut-être des étudiants. L’intégration des personnes à réinsérer se fera ensuite », explique un bénévole.

Un projet coûteux

Il faut compter 6 000 euros pour l’achat d’un triporteur à assistance électrique ; pour mettre en place son projet, le collectif a bénéficié de l’aide des Petits frères des pauvres de Lorient Agglomération. Happy Syklett a également été lauréat de l’appel à projets de la Fondation SNCF, Faire ensemble avec nos différences. Ce prix a permis de récolter la somme de 5 000 euros et d’acheter ainsi le premier triporteur. Deux autres devraient bientôt être disponibles. En effet, le collectif Syklett souhaite étendre s
on action à d’autres d’établissements qui accueillent des seniors ainsi qu’à tous ceux souhaitant proposer ce service inédit.

© Facebook Syklett

Sur le web
Happy Syklett
 Facebook lancement du projet Happy Syklett