Arrêter de conduire pour un restaurant à bas prix ? Au Japon, le concept est très sérieux. Au Pays du Soleil levant, qui compte un nombre très élevé de personnes âgées, des offres commerciales s’adressent directement aux conducteurs seniors. Le deal : s’ils renoncent à prendre le volant, ils peuvent se voir offrir des promotions au restaurant. Des réductions de 15% leur sont alors offertes sur les ramen (soupe de nouilles très appréciée dans le pays)…. L’initiative, qui semble tout à fait insolite, vise à réduire le nombre d’accidents de la route.

Le taxi moins cher en échange

Le Japon compte plus de 17 millions de conducteurs âgés, parfois responsables d’accidents de voiture. Dans la province d’Aichi, la chaîne de restaurants Sugakiya, qui compte 176 enseignes dans la région, offre cette ristourne à condition que les conducteurs de plus de 75 ans abandonnent définitivement leur permis. D’autres réductions peuvent être envisagées dans les bains publics, les salons de coiffures, les pharmacies et mêmes certains taxis. Un certificat est alors remis à l’ancien conducteur, pour lui permettre de bénéficier de ces nouvelles promotions.

Un pacte bien reçu ?

Si les autorités espèrent pouvoir convaincre les seniors de lâcher leur voiture, rien ne peut laisser penser que l’initiative sera accueillie avec succès. Comme en France, si les transports en commun sont développés dans les grandes villes, ils le sont largement moins dans les campagnes nippones. Dans ce contexte, conduire rime souvent avec autonomie et liberté. Reste à voir si le pacte proposé par la police locale intéressera les automobilistes concernés…