Prédical, des capteurs à domicile pour protéger les seniors isolés


Nouvelle arrivante sur le marché de la silver économie, l’entreprise Prédical a pour mission de mettre le big data au service de la qualité de vie des personnes âgées via une installation domotique dernier cri. (Le big data regroupe un ensemble de données numériques en très grande quantité. Il peut s’agir de données d’entreprises, de contenus publiés sur le web, de données issues de capteurs,). Près de 300 foyers pourront d’abord tester le dispositif du côté de Soissons (Aisne), à partir de février 2017, dans le cadre d’un appel d’offre.

Un mode de vie analysé

S’appuyant sur la collecte de ces données, grâce à des capteurs placés stratégiquement dans les différentes pièces du domicile, Prédical mise essentiellement sur la prévention d’accidents domestiques. Exemple : situé sur le réfrigérateur, un capteur analysera si la personne ouvre la porte de son frigidaire régulièrement. Sinon, il pourra supposer une éventuelle perte d’appétit symptomatique. Toute anomalie peut ensuite être transmise à l’entourage à l’aide d’une application mobile. Intrusif, comme système ? Tout dépend de l’utilisation qui en est faite en aval. « Notre objectif n’est pas de connaître la vie des personnes que nous équipons mais de leur donner les moyens de prendre des actions préventives et de limiter l’occurrence d’accidents, explique Stéphane Besseau, directeur général de Prédical. Pour les enfants qui vivent souvent éloignés de leurs parents, c’est un grand soulagement de pouvoir veiller sur leur confort à distance. »

Bientôt commercialisé

Fondée début 2015, Prédical compte mettre son équipement en vente pour 49 euros par mois ; le tout sans engagement ni frais de mise en route. À noter que ce système de téléassistance est également éligible à 50% d’abattement fiscal. Après une première expérimentation, son développement pourrait donc être étendu à tout le territoire d’ici 2018.


© Prédical / Wikimédia


Sur le web

Le site de Prédical