Ni une fête des grands-mères, ni une fête des grands-pères. Le 25 novembre 2017 sera, pour la première fois, une Journée européenne dédiée aux grands-parents. Mis en place par la fédération des EGPE (École des grands-parents européens), cet événement sera l’occasion, partout dans l’Union, d’analyser « la place et le rôle que jouent les grands-parents en Europe » et d’inviter les personnes concernées à témoigner sur leur vécu.

De nombreux sujets à soulever

«Parce que l’Europe doit réfléchir sur les formidables atouts que représentent les grands-parents, des experts européens, des sociologues nous éclaireront de leur analyse sur la place et le rôle qu’ils jouent», explique l’EGPE, qui organisera ce jour-là à Paris une conférence intitulée «Quels grands-parents pour quelle société ?», en présence de sociologues et de différents professeurs. Garde hebdomadaire, lien de complicité avec ses petits-enfants, aide financière … Bien des sujets pourront être abordés, sachant que les pratiques et coutumes varient largement d’un pays à l’autre.

16 milliards de grands-parents français en 2030

D’ici 2030, presque un tiers (31 %) de la population française aura plus de 60 ans. On estime également que les trois-quarts de ces sexagénaires seront grands-parents ! A l’inverse, si les statistiques visent juste, les jeunes de 20 à 30 ans ne représenteront plus que 13% de la population… Autre chiffre parlant : les 103 millions de grands-parents que compte l’Union européenne (16 millions en France). De quoi inciter à réfléchir intelligemment à leur place dans la cellule familiale et, plus largement, dans la vie sociale !


© Monkey_Business / Fotolia


Sur le web

Le site de l’EGPE