Logement 2.0 : des seniors en colocation grâce à un site web


Après 60 ans, il peut être compliqué de trouver une colocation et de partager son toit avec une personne «compatible». Si l’offre est réduite, la demande, elle, tend à s’amplifier en France comme outre-Atlantique. Pour recréer du lien social et faciliter les rencontres, le site Internet Silvernest, fondé par la start-up du même nom, met en relation de potentiels futurs colocataires seniors.

Moins d’isolement à long terme

Le constat de l’équipe de Silvernest explique en partie cette initiative : aux États-Unis, de nombreux seniors se disent seuls. Selon une étude publiée par l'Université de San Fancisco,  43% reconnaissent souffrir de solitude et 18% déclarent vivre seuls à leur domicile. Pour recréer du lien social et lutter contre l’isolement, qui touche encore beaucoup les personnes âgées, le site souhaite faciliter la prise de contact pour éventuellement partager, par la suite, un logement.
«Avoir un colocataire implique d’économiser de l’argent si on loue son logement ou de recevoir un apport financier supplémentaire. Au quotidien, cela signifie aussi être entouré d’un compagnon de vie, avoir une présence. Deux bénéfices immenses pour la communauté des seniors», a expliqué Wendi Burkhardt, directeur de Silvernest, à l’occasion de la conférence Aging 2.0, qui s’est tenue à San Francisco du 12 au 14 octobre 2016.

Une utilisation plus simple

Sur le site, l’utilisateur, après une rapide inscription, peut explorer les listes d’annonces déjà en ligne, effectuer une recherche plus précise en fonction de sa localisation, et entrer en contact avec d’autres internautes pour entamer des recherches, visiter un futur logement etc. Moderne, novateur et facile d’utilisation, le site est principalement destiné aux personnes de plus de 60 ans désireuses de recréer du lien et de re(vivre) en communauté. Une solution idéale lorsque les enfants sont loin… Bientôt une innovation similaire en France ?


© Silvernest


Sur le web

Le site de Silvernest