• Accueil
  • Actualités
  • L’opération «Sourire de Noël» veut faire reculer la solitude des aînés

L’opération «Sourire de Noël» veut faire reculer la solitude des aînés


Perte d’autonomie, isolement en milieu rural, faibles revenus ou famille éloignée… Les périodes de Noël ne doivent pas être synonymes de solitude. Partant de ce constat, l’Institut des Hauts-de-Seine (92), avec le soutien du Département, organise Sourire de Noël du 4 au 25 décembre 2017. Cette opération de solidarité souhaite combattre l’isolement des personnes âgées comme celui des familles précaires et des enfants hospitalisés. Au total, près de 4 000 personnes sont invitées et plus de 50 établissements issus de 32 communes du département participeront à cette 24e édition.

À la rencontre de 4 000 personnes

En 2017, grâce à cette campagne, 2 500 colis de Noël seront offerts aux personnes âgées, aux enfants en situation sociale difficile placés dans les Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) ainsi qu’à des familles de réfugiés et de personnes défavorisées des Hauts-de-Seine. Celles qui le souhaitent pourront également assister à un spectacle de cabaret.
Autre date à retenir : les 19 et 20 décembre, l’Institut organisateur invitera 900 seniors à un «après-midi festif» au restaurant Olé Bodega de Colombes, pour «assister à des numéros féériques de cabaret (numéro aérien, jonglage, imitateur…)». Durant le spectacle, les personnes pourront déguster des pâtisseries et faire des rencontres avant d’enflammer la piste de danse.

Et le jour J ?

Autre date conviviale à retenir : un déjeuner sur la Seine pour 200 personnes âgées et isolées, le 23 décembre sur une péniche pour célébrer les fêtes de fin d’année dans la joie et la convivialité, en présence d’un conférencier et d’un accordéoniste.

En plus de ces festivités, un Père-Noël et ses lutins rendront visite, le 25 décembre, à 150 enfants hospitalisés dans des services «long séjour», à l’Hôpital d’enfants de Margency. De quoi redonner le «Sourire de Noël» !


© alphaspirit / Fotolia