Créé par le constructeur immobilier Marianne Développement en 2009, le label Maisons de Marianne répond à une demande croissante des collectivités et bailleurs sociaux en proposant une offre d’habitat intergénérationnel. Plus qu’un simple toit, ces logements constituent de véritables lieux de vie, idéaux pour rompre l’isolement des personnes âgées. Mis en œuvre à la demande des maires ou des bailleurs sociaux, ils proposent une offre de services externalisés de surveillance et d'assistance (aide aux petits travaux quotidiens ou activités de loisirs). En ce sens, ils sont entièrement adaptés aux situations quotidiennes qu’engendre la perte d'autonomie.

Seniors et jeunes actifs

Dans la commune de Menucourt (Val d'Oise), première à tester ce type de logements, un immeuble de quatre étages accueille depuis février 2014 un peu plus d'une centaine de locataires. A priori, rien ne les distingue des autres habitations. Pourtant, cette résidence labellisée «Maisons de Marianne» est habitée par des seniors, des jeunes actifs et des personnes en situation de handicap. Les appartements (du T1 au T3, parfois aussi des petites maisons individuelles) appartiennent tous au parc locatif social et bénéficient ainsi de loyers préférentiels.

Aménagement pensé pour l’autonomie

Aménagées en respectant les normes d'accessibilité, ces «maisons» disposent toutes d'ascenseurs et de portes automatiques. Les logements sont équipés d'une cuisine ouverte, de veilleuses dans les chambres, de douche à l'italienne et de sols antidérapants. Depuis Menucourt, ces types d’habitat essaiment en Essonne, mais également dans le Nord (à Sin-le-Noble) ainsi que dans les Alpes Maritimes, à Roquefort-les-Pins. Avant une diffusion plus vaste au niveau national ?


© Jean-Louis Courtinat / Maisons de Marianne


Sur le web

Le site des Maisons de Marianne