Mieux vieillir chez soi : des appartements connectés


Vieillir chez soi et se sentir bien à domicile est aujourd’hui possible grâce à des projets innovants toujours plus nombreux. Fin septembre 2017, à l’occasion du congrès pour l’Union sociale pour l’habitat (USH), l’association La Sauvegarde du Nord, la startup Ôgénie by Engie (fournisseur de gaz) et le groupe de logements Sia Habitat ont dévoilé les résultats d’une première expérimentation conjointe destinée à favoriser le bien-être et l’autonomie des seniors à domicile. Situé à Roubaix (Nord), un démonstrateur «in vivo», «générateur de cohésion sociale», a été déployé à l’échelle d’une résidence intergénérationnelle de 121 logements. Au total, 60 personnes sont concernées par cette expérimentation ; la moitié des utilisateurs disent se connecter tous les jours sur l’application.

Un nouveau service de proximité

En pratique, ce dispositif d’assistance connecté, installé dans les logements, permet une «liaison directe avec le gardien de la résidence». Les locataires sont accompagnés par une médiatrice socio-culturelle de Sia Habitat qui les «aide à faire émerger des projets collectifs en encourageant les échanges et la solidarité». «L’arrivée de nouveaux locataires dans une résidence intergénérationnelle à Roubaix nous a permis de leur proposer une nouvelle offre de services de proximité dédiée au bien-vivre et au bien-être à domicile», explique Anthony Vanhaelewyn, responsable d’agence Sia Habitat Lille.

Des techniciens d’intervention disponibles

C’est après une sensibilisation aux outils digitaux que la Sauvegarde du Nord intervient. Des techniciens spécialisés permettent d’assurer le maintien à domicile de la personne grâce aux outils numériques déployés, tout en «favorisant les liens vers l’extérieur et vers les autres résidents». Fin septembre, le Congrès de l’USH était l’occasion de présenter les résultats de cette expérimentation. Pour la déployer à l’échelle nationale par la suite ?


© DR


Sur le web

Le site de l’USH