Monte-escaliers : des aides pour faire baisser la facture


Pour les personnes âgées, un domicile avec escaliers, c’est souvent la galère ! En faire installer un, en cas de perte d’autonomie, exige un investissement important : de 2 800 euros pour une entrée de gamme à 12 000 pour les modèles les plus chers. 58,7% d’entre elles sont pourtant confrontées à une situation d’urgence, avec des chutes à répétition, ou dans l’incapacité physique de monter les marches.

Des aides de l’État

Prix-monte-escalier.fr, un comparateur de monte-escaliers en ligne, a réalisé un sondage qui révèle que 85% des Français ignorent qu’ils peuvent bénéficier d’aides de l’État dans ce domaine. Pour les personnes éligibles, une prise en charge partielle au titre de l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie) et une demande d’aide financière auprès de l'ALGU (Association d'aide pour l'adaptation du logement des personnes en situation de handicap) sont possibles pour l'acquisition et l'installation d'un monte-escalier, selon Tanguy Millot, créateur du comparateur.    

Faire baisser la facture

En 2060, la France comptera plus de 12 millions de seniors. Leur accompagnement est donc un enjeu économique et social. 27,6% des sondés se disent prêts à investir dans un monte-escalier pour éviter de rejoindre une maison spécialisée. 80% se déclarent prêts à dépenser plus de 1 500 euros pour en acquérir un, et 29,7% le feraient même en location.  Malgré tout, le coût reste le frein majeur qui pousse 51,4% des sondés à renoncer à s’équiper. Pour 34,4%, le prix n’est pas dissuasif mais ils tiquent sur l’esthétique du produit. Paradoxalement, s’ils devaient tout de même investir, 51,8% privilégieraient les marques européennes, quitte à payer plus cher. Il existe pourtant une astuce pour réaliser des économies ; à l’heure du digital, «passer par un comparateur de prix sur internet permet de réduire la facture de 30%», explique Tanguy Millot.

© Youtube et Pixabay

Sur le web
Site de Prix-monte-escalier.fr