Noël, des repas anti-gaspillage pour les aînés fragilisés


Boite Optibox

Lutter contre le gaspillage et apporter du réconfort aux aînés ? C’est dans ce but que l’opération Optibox solidaires a été lancée le 5 décembre 2016 par l’application mobile OptiMiam. Jusqu’à Noël, ses utilisateurs peuvent offrir des repas anti-gaspi, composés de surplus alimentaires invendus, directement via l'application. Ces repas sont livrés par des coursiers à vélo dans les locaux d’une association partenaire située à Paris (11e) qui lutte contre l’isolement des personnes âgées en situation de précarité. De quoi (re)créer du lien social tout en combattant le gaspillage !

Premiers tests à Paris

Chaque année, plus de 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées, soit 20 kilos par an et par Français. À l'approche de Noël, ce gaspillage devient particulièrement important. C'est en faisant ce constat qu’Optimiam et le service de livraison de repas à vélo Stuart ont décidé de s'associer pour permettre aux plus âgés, fragilisés et dans le besoin, de profiter de repas chauds pendant la période des Fêtes. L’objectif ? Collecter 1700 euros pour financer le plus d'OptiBox Solidaires. «Jusqu'à aujourd’hui, je n'avais pas encore trouvé la solution pour lutter à 100% contre le gaspillage alimentaire des commerçants référencés sur OptiMiam, confie Raodath Aminou, à l’origine du projet. Pour moi, la solution est digitale et opérationnelle.». Surtout, elle prend tout son sens lorsqu’elle s’adresse aux plus âgés, qui n’ont pas toujours d’importantes sources de revenus.
En 2016, cette initiative n’est déployée qu’à Paris. En cas de succès, elle pourrait bien s’étendre à d’autres villes.


© Optimiam


Sur le web

La page Facebook d’OptiMiam