Pour sa grand-mère atteinte d’Alzheimer, il adapte les mots croisés


Des mots croisés simplifiés pour les personnes avec Alzheimer ? C’est l’idée de John Frates, 17 ans, qui vient de proposer cette invention à sa grand-mère, Mary Frates, 86 ans. Originaire du Massachusetts, Mary est touchée par la maladie et de plus en plus confrontée à la perte de mémoire. «Elle a toujours adoré les mots croisés», confie son petit-fils. À cause du déclin cognitif, elle a dû délaisser son activité fétiche.

Lisible et plus facile

Pour qu’elle puisse à nouveau s’adonner à son loisir préféré, John a trouvé la solution : une version avec de plus gros caractères, des termes moins compliqués, pas de réponse en verticale... «À chaque fois que je lui apporte une nouvelle grille de mots croisés, ses yeux s’illuminent», confie John aux médias lorsqu’il évoque son aïeule face à cette nouvelle édition.
Devant cette réaction enthousiaste, l’inventeur est allé plus loin : il a proposé son jeu à plusieurs personnes âgées en perte d’autonomie. Avec l’objectif d’accompagner celles qui sont le plus concernées par les troubles de la mémoire. Sur les conseils de Mary, il a également publié un ouvrage, décrivant l’ensemble de ses grilles simplifiées «pour soutenir d’autres seniors». Les recettes du livre sont reversées à la recherche contre la maladie d’Alzheimer.


© Twitter