Ils vivent à Paris, Moscou, Toulouse, Créteil ; ils s’appellent Marie-France, Colette, Bernard, Lucienne… Tous sont âgés d’au moins 60 ans. Sur le web, leur portrait est mis en avant dans le cadre de Silver city, un concours international de photoreportages destiné à porter un nouveau regard sur les seniors résidant en milieu urbain, organisé par le fonds de dotation aux seniors Silver culture. À terme, les lauréats bénéficieront d’une visibilité sur le site de l’organisme, ainsi que d’un coup de pouce médiatique.

« Ma vie est une suite de choix »

La vie du quartier, les lieux préférés d’une ville, les habitudes, les souvenirs… Interviews et photographies invitent à s’attarder sur le parcours de ceux qui ont déjà bien vécu. Lancé en janvier 2017, le projet est une collection de portraits croisés, révélant parfois de véritables pépites. Ainsi Kamil, 64 ans et originaire d’Istanbul, raconte son arrivée à Paris, ses errances et son nouveau travail de sculpteur : «Ce qui m’amuse le plus est de savoir que certaines personnes me prennent pour un fou alors que ma vie n’est qu’une suite de choix», raconte-t-il. Charles, 86 ans, confie quant à lui ses souvenirs de l’Occupation allemande. «J’avais huit ans lorsque la seconde guerre mondiale a éclaté. C’était très dur. On mangeait très mal, les problématiques du quotidien prenaient vraiment le dessus. Au moins, ça nous formait. On avait certainement une maturité plus grande.»

Saisir la personne dans son environnement

Si les témoignages sont assez concis, chaque photo, chaque texte sélectionne l’essentiel pour interpeller l’internaute. Pour participer au concours, les postulants doivent rencontrer une personne âgée de leur ville, la photographier dans un environnement extérieur et la questionner sur sa vie, son lien à la ville, ses anciennes activités, etc. Il est ensuite nécessaire de spécifier le nom de la personne photographiée, son âge et le lieu où la photo a été prise. Inscriptions ouvertes jusqu’au 14 mai !


© Silver city


Sur le web

Le site du concours