En 2017 en France, on compte 16,9 millions de personnes de plus de 60 ans, soit une personne sur quatre. En 2050, elles seront 22,3 millions, soit une sur trois. Face à ce phénomène, des projets sont mis en place tels que les résidences services seniors. Ce sont des appartements ou maisons individuelles proposant des services adaptés à une clientèle âgée.

Une solution d’avenir ?

Une offre destinée aux personnes autonomes, valides ou semi-valides pour la plupart âgées de plus de 60 ans. Selon une étude menée par Logement-seniors.com , en 2016, on en comptait 580 soit 45 000 logements, ce qui correspond à un taux d'hébergement de moins de 2% des seniors de plus de 75 ans. Elles devraient être 726 fin 2018 et plus de 1000 en 2020. En seulement 4 ans, ce parc connaîtra une augmentation de 54%. Elles viennent ainsi combler un vide sur le marché de l'hébergement pour seniors en proposant une solution entre le maintien à domicile et les hébergements médicalisés pour les personnes âgées (EHPAD).

Des services selon les besoins

Leur objectif principal est en effet de favoriser l’autonomie, la sécurité et le lien social des résidents. Elles mettent à disposition une gamme de services avec des prix fixes auxquels peuvent être ajoutés des frais supplémentaires « à la carte » selon les besoins de chacun. Les aides proposées diffèrent selon la résidence, mais pratiquement toutes possèdent un service d'accueil ou une conciergerie avec une présence 7 jours sur 7. On y retrouve également un standard téléphonique, des animations quotidiennes et un accès à des espaces collectifs tels qu'un salon TV ou une bibliothèque.

Créer du lien entre résidents

Les personnes de plus de 60 ans estiment que le plus important est de pouvoir se déplacer facilement, avoir la possibilité d’accueillir des proches mais surtout de pouvoir décider de leur rythme de vie. Par peur de la solitude, les seniors sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à des solutions d'hébergement adaptées à leurs attentes. Ils recherchent un lien social et une convivialité qu’ils retrouvent dans ce type de résidences, grâce à des logements sécurisés, calmes, indépendants mais partiellement collectifs. Elles «sont un rempart à l'isolement, précise Logement-seniors.com. En effet, les animations et espaces communs aident à créer du lien. Certaines résidences proposent même des chambres d’hôtes pour les proches en visite.»

Des prix de plus en plus abordables

Le prix d'une location en résidence senior varie selon son emplacement mais également les services proposés. Selon une étude réalisée par Logement-seniors.com, de 364 euros à 2 000 euros pour un studio et de 635 à 3 310 euros pour un T3 ! Elles ont été longtemps considérées comme des logements réservés à une clientèle aisée mais l’essor récent de ce marché rend les prix de plus en plus abordables. Les Français font maintenant la différence entre les établissements médicalisés pour personnes âgées (Ephad) et les résidences seniors. Ainsi, près d’un sur deux envisage de choisir la seconde option à la retraite.

© Fotolia