• Accueil
  • Actualités
  • Réveillons solidaires : pas d’isolement pour les seniors en fin d’année !

Réveillons solidaires : pas d’isolement pour les seniors en fin d’année !


Les soirs de fête ne doivent jamais rimer avec solitude. C’est dans cette optique que plusieurs associations, sous l’égide de la Fondation de France, organisent des réveillons de la solidarité pour réunir des personnes âgées et/ou isolées autour de repas participatifs, partout en France.

Stop à la solitude

Selon le rapport 2016 de la Fondation de France, près de 10% des Français sont seuls. La plupart du temps, ces personnes sont en situation de précarité ou de perte d’autonomie. Les fêtes participatives organisées par les associations de quartier permettent ainsi de réunir jusqu’à plusieurs centaines de convives autour d’un repas et d’animations diverses. En Ardèche, dans la commune de Le-Teil, l’association CLEFS (Culture loisirs enfance famille sociale) organise un 31 décembre festif qui devrait réunir 150 personnes. À Montpellier, la fin d’année sera célébrée avec la venue d’un DJ, pour une soirée « Le temps d’une pause », principalement destinée aux jeunes mamans qui n’ont pas assez l’occasion de s’intégrer à la vie de quartier. En Isère, c’est l’association Le Rigodon qui s’occupe d’un réveillon solidaire dédié à toutes les personnes isolées. « Menu de fête » et « décoration exceptionnelle » sont annoncés pour accueillir jusqu’à 300 participants !

Un esprit intergénérationnel

À noter que ces réveillons, qui s’adressent le plus souvent aux seniors isolés, se tiennent dans un esprit intergénérationnel : jeunes et moins jeunes sont bienvenus. À Lyon, notamment, le déjeuner « Fêtons l’an 2017 de 17 à 97 ans ! », organisé par la Régie des quartiers (EUREQUA) propose un repas convivial le 1er janvier 2017, pour les personnes âgées, mais pas que. Favoriser les rencontres et les échanges, associer les participants à l’organisation des événements, accompagner les personnes seules, âgées et en difficulté… Les avantages de ces réveillons solidaires sont multiples. Mais si ces repas sont organisés pendant les fêtes, ils visent plus loin : créer des liens dans la durée…

© Fondation de France


Sur le web

Les informations sur le site de la Fondation de France