Royaume-Uni : Theresa May crée un ministère de la solitude


Son nom est Tracey Crouch et, jusqu’à maintenant, elle était en charge du ministère des Sports et de la société civile. Depuis le 17 janvier 2018, et suite à sa nomination par Theresa May, Première ministre britannique, elle est également en charge du ministère de la Solitude. Elle aura pour mission de «mener un groupe gouvernemental chargé des politiques liées à la solitude». L’idée d’un ministère en charge de cette question n’est pas nouvelle puisque Jo Cox, députée assassinée en juin 2016, en avait fait l’un de ses principaux combats. 

Un problème de longue date 

Selon le rapport de la commission Cox, près de 9 millions de personnes se sentent souvent, voire tout le temps, seules dans ce pays. Plus alarmant encore, selon l’organisation Age UK, agissant en faveur des seniors, 200 000 personnes âgées affirment ne pas avoir parlé à quelqu’un depuis plus d’un mois. «Pour bien trop de personnes, la solitude est une triste réalité de la vie moderne, a affirmé Theresa May dans son discours.  Il est temps pour nous tous d'agir pour répondre à la solitude endurée par les personnes âgées, les soignants, ceux qui ont perdu des êtres chers, ceux qui n'ont personne avec qui parler ou partager leurs pensées.» Son gouvernement prévoit de mettre en œuvre une plus large stratégie sur ce sujet, de réunir plus de preuves mais également de lever des fonds pour permettre aux groupes communautaires de mener des actions sur le terrain dans le but de connecter les citoyens. L’Office national des statistiques doit, de son côté, mettre en place des moyens de mesure de la solitude afin de disposer de chiffres plus précis. Des évènements de sensibilisation à la solitude ainsi qu’aux solutions potentielles sont également prévus. 

L’héritage Cox 

Lors de son discours, la Première ministre britannique a rendu hommage au travail de Jo Cox en espérant que cette initiative permettrait, «en sa mémoire, de mettre fin à la solitude pour de bon». En effet, la députée avait préconisé la création de ce ministère peu avant le référendum du Brexit. Elle est à l’origine de la commission qui porte son nom : Jo Cox Commission for Loneliness. L’organisation travaille en étroite collaboration avec des associations afin de trouver différentes manières de remédier à la solitude en Grande-Bretagne.


© De Visu/Fotolia et Arno Mikkor/Flickr