Sexualité des personnes âgées : stop aux préjugés !


En 2050, 2 milliards d’individus aura plus de 60 ans, soit 20 % de la population mondiale. Pourtant la sexualité des seniors reste encore un tabou. Qu’est-ce qui change avec l’âge ? La sexualité a-t-elle une date de péremption ?

Un plaisir sans âge

Certains ont du mal à concevoir qu’une vie sexuelle est possible après un certain âge ; pourtant, loin d’être une utopie pour les seniors, elle existe bel et bien. Selon une étude britannique de 2015, parue dans le journal Archives of sexual behavior, 54 % des hommes et 31 % des femmes de plus de 70 ans sont encore sexuellement actifs. Une enquête loin des clichés, à laquelle s’ajoute un sondage Ifop réalisé en 2017 dévoilant que 43 % des femmes de 60 ans et plus ont recours à un sextoy et que près d’un homme sur deux du même âge a déjà utilisé un jouet sexuel dans sa vie (47 %). Des chiffres qui ne mentent pas et mettent en lumière les pratiques de nos aînés. Parce que ce sujet sociétal reste invisible dans l’opinion publique, des associations et entreprises se mobilisent aujourd’hui pour en parler.

Briser les tabous

Le collectif Grey Pride, par exemple, qui lutte contre l’isolement des personnes LGBT seniors (article ci-dessous) lance sa nouvelle campagne de communication en septembre 2018. On retrouve sur des affiches colorées des seniors en positions suggestives avec des hashtags explicites : #vieillirsanstabou #kamasutrasenior #revolutionsenior. Le leitmotiv est clair : « Aimer et être aimé(e) en sept positions, quel que soit mon genre, mon âge ou mon orientation sexuelle. ».  L’occasion, avant le 1er octobre 2018, Journée internationale dédiée aux personnes âgées, de questionner la vieillesse et la relation à l’affect, au corps et la sexualité. Francis Carrier, fondateur de ce collectif, explique ce choix : « Je me dis qu'en fin de compte on considère plus les vieux comme des objets de soin et pas comme des personnes. Parler de sexualité, c'est réhumaniser le regard qu'on porte sur eux. Un vieux, ça n'existe pas, c'est Marc ou Sylvie qui vieillit ». De son côté, la société Lelo a décidé de ne pas négliger cette clientèle à part entière. Cette marque suédoise devenue LA référence dans l'univers des sextoys propose des produits exclusifs pour les plus âgés et leur donnent les clés pour s’épanouir sexuellement avec leur partenaire.

Des bienfaits médicaux

Même si, avec l’âge, des obstacles peuvent apparaître, comme la ménopause ou la baisse de testostérone, la libido, elle, ne disparaît pas ! D’un point de vue médical, les relations sexuelles auraient même des bienfaits sur le corps : diminution de l’anxiété grâce à la libération d’endorphines, perte de poids et même une amélioration de la qualité de vie. Un plaisir loin d’être miraculeux mais qui permet de rester en forme, alors pourquoi s’en priver ? On prétend d’ailleurs que, chez les seniors, l’imaginaire est davantage stimulé car moins parasité par les pressions extérieures. Avec l’âge, les barrières tombent et c’est plus épanouis que jamais que les plus âgés aiment se retrouver pour un moment complice sous la couette.

© Robert Kneschke/Fotolia

Sur autonom-ease
Film «Le book club» : la sexualité des seniors, parlons-en !
Des maisons de retraite LGBT : et pourquoi pas en France ?