Sport : tous les moyens sont bons pour booster la mémoire !


L’exercice physique est bon pour le corps et pour l’esprit. Jusque-là rien de bien nouveau, mais il faut savoir que même des exercices légers provoquent instantanément une forte activité cérébrale. Résultat : dix minutes d’activité par jour permettent de booster la mémoire !

Dix minutes et c’est tout

Selon une étude de l’Université de Tsukuba au Japon, rendue publique en septembre 2018, ces quelques minutes d’exercices peu intensifs suffiraient à générer des bénéfices cognitifs. En effet, l’activité aurait un impact sur une région cérébrale essentielle : l’hippocampe -qui a pris le nom de l’animal marin à cause de sa forme courbée-. Cette aire, située dans les lobes temporaux, a un rôle important à la fois dans la mémorisation et la navigation spatiales. C’est l’un des premiers endroits touchés en cas de maladie d’Alzheimer, expliquant les pertes de mémoire et la désorientation. L’exercice physique, quel qu’il soit, provoque une forte activité dans cette région, favorise donc la création de neurones et, par la même occasion, les performances en termes de mémoire.

Course, marche, yoga ?

Des précédents travaux, réalisés par l’Université de l’Iowa aux États-Unis en mars 2018, exploitaient cette piste : quelques minutes de course quotidienne réalisée sur un tapis ont rapidement amélioré la mémoire détaillée des participants. Aujourd’hui, on apprend, en plus, que les exercices dits « légers », comparables au yoga ou au tai-chi, suffiraient pour avoir un effet immédiat. Une bonne nouvelle sachant que ces disciplines ont le vent en poupe chez nos ainés. Ajouté à cela dix minutes de méditation par jour pour améliorer l’efficacité du cerveau, et le tour est joué !

Bon pour la tête mais pas que

Le sport permet également d’entretenir le cœur, qui fonctionne comme une pompe pour faire circuler le sang et alimenter l’organisme en oxygène. Bien entraîné, il devient plus puissant, fatigue moins vite, améliore la façon dont les muscles utilisent le sucre (diminuant ainsi le risque de diabète) et augmente le « bon » cholestérol. Des bonnes raisons de s’entretenir, à son rythme et selon son âge ; après 65 ans, il faut écouter son corps et l’échauffer avant toute activité, de 10 à 20 minutes en privilégiant les étirements.

© bilderstoeckchen/Fotolia