Un toit, deux âges… Le logement intergénérationnel gagne la Belgique


Le logement intergénérationnel, dispositif qui consiste à faire cohabiter étudiants et seniors, essaime partout en France. Né en Espagne dans les années 2000, il commence à gagner du terrain en Belgique. En témoigne le site 1Toit2Ages. Cette association, présente à Bruxelles, et aujourd’hui développée à Namur, Mons, Liège et Charleroi, entend bien booster le secteur, qui rencontre encore trop peu de succès. En cause, des seniors peu ou mal informés sur ce type de dispositifs.

Démarche conviviale et sécurisée

Si le concept peut effrayer (accueillir un inconnu chez soi ? Risqué !), les sites mis à disposition pour trouver le colocataire idéal sont entièrement sécurisés. Tout est imaginé pour ne pas «prendre de risques». Ainsi, 1Toit2Ages propose de mettre en relation étudiants et seniors sur une plateforme en ligne dédiée (en lien ci-dessous), puis via un entretien personnel qui a lieu à l’issue d’une sélection rigoureuse des profils disponibles. La rencontre est organisée en fonction des motivations des étudiants pour engager la démarche, qui implique d’être à la fois de confiance, serviable et à l’écoute.
En échange d’un petit loyer - compter entre 200 et 350 euros - et de services quotidiens (courses, initiation aux nouvelles technologies, fermeture des volets…), le jeune est hébergé, a sa propre chambre et peut généralement profiter de toutes les parties communes. Chaque cas comporte en revanche des modalités différentes. Tout au long de la durée de cohabitation, un suivi est par ailleurs assuré par l’association pour veiller au respect de la convention établie entre les colocataires. L’objectif étant de recréer une ambiance conviviale et satisfaisante pour tous…


© 1Toit2Ages


Sur le web

Le site d’1Toit2Ages