Ils ont plus de 80 ans, sont confrontés à la perte d’autonomie et atteints de la maladie d’Alzheimer. Les patients du service de gériatrie de l’hôpital Charles Foix, à Paris, sont au cœur du documentaire Une jeune fille de 90 ans. Réalisé par Valérie Bruni-Tedeschi et Yann Coridian, il met en lumière leur rencontre avec Thierry Thieû Niang, chorégraphe. Diffusion le 7 juin 2017 sur Arte (20h55).

Tendre et honnête

Avec ce film, les deux réalisateurs posent leur regard sur «l’humanité» de ces aînés, leur maladie, leur désir et leur comportement une fois en groupe. Les rires, les disputes, les blagues et les rivalités animent ce film aussi tendre qu’honnête. Ainsi Adélaïde, qui jure facilement, se montre parfois rancunière… Blanche, l’allure fragile, voire morose, se métamorphose de son côté en évoquant sa «relation» (imaginaire ?) avec le chorégraphe venu animer l’atelier.
Et tandis que le parcours de Blanche évolue, des vies se dessinent, des histoires naissent ou reviennent à la surface, filmées avec justesse par ce duo qui s’attendait sûrement à autre chose… Pour en profiter, quatre projections auront lieu les 11 et 18 juin, 2 et 9 juillet 2017 à 11h au cinéma du Panthéon (Paris 5e). Entrée gratuite !


© Une jeune fille de 90 ans