Vieillissement de la population : dans quels pays fait-il bon vieillir ?


À l’horizon 2050, 22% de la population mondiale aura plus de 60 ans, selon les pronostics de l’Organisation mondiale de la santé. Face à cet énorme enjeu sociétal, John Rowe, chercheur à l'université de Columbia, aux États-Unis, a développé un baromètre pour évaluer la capacité des pays à affronter ce phénomène de vieillissement et tenter d’analyser la façon dont ceux-ci se préparent à ce défi.

Cinq critères d’évaluation

« Si nous négligeons la création et le développement de politiques spécifiques, nous nous retrouverons avec une société pleine de tensions intergénérationnelles, avec un véritable fossé entre les plus riches et les plus pauvres (...) La bonne nouvelle, c'est que l'on peut éviter ce mauvais scénario », explique le chercheur, qui a réuni de nombreuses données pour évaluer les performances nationales dans cinq domaines : le bien-être, la sécurité, la capacité à inclure les plus âgés dans le monde du travail, l'intégration sociale et le rapport entre les plus riches et les plus pauvres.

Plus de bien-vieillir au Nord

Au total, cet indice mondial a été appliqué à 18 États, la France ne faisant pas partie de l’étude. Résultats : la Norvège et la Suède sont en tête des pays où il fait bon vieillir. Tout en bas du tableau, on trouve quatre pays d’Europe de l’est. Le classement varie toutefois selon les différents domaines : si les États-Unis constituent par exemple le pays où les plus de 60 ans sont les mieux intégrés au monde du travail, ils n’atteignent que la 16ème place en termes de distribution des richesses.

© Hrvoje Gabric / Fotolia


Sur le web

Les détails du baromètre (en anglais)