Les montres du XXIe siècle ne font pas que lire l’heure, et l’ère des objets connectés n’en est qu’à ses débuts. Aujourd’hui, les seniors désireux de bénéficier de ces petits bijoux de technologie ne sont pas en reste. Dispositifs de téléassistance discrets, les bracelets connectés peuvent assurer suivi de santé, mesure de l’activité physique et même communication à distance. Exemple à l’appui avec la montre Zembro, conçue en Belgique par la start-up du même nom, pour permettre à tous de «conserver sa liberté en toute sécurité».

Un modèle tout-terrain

Activité physique, voyages, jardinage, cuisine, sorties le week-end… Accompagnés de cet accessoire, les aînés peuvent se sentir en sécurité partout. Moderne et discrète grâce à un design simple et épuré, la montre 2.0 de Zembro donne même un coup de jeune aux alarmes et autres dispositifs de téléassistance déjà présents sur le marché. Faite pour la mobilité, elle fonctionne sans interruption dans toute l’Union européenne grâce une carte SIM multi-opérateurs et permet, d’une simple pression du doigt sur le cadran et grâce à sa commande vocale, d’entrer en contact avec son entourage.

Téléassistance nouvelle génération

En utilisant son application mobile, les aidants peuvent intervenir en cas d’alerte grâce à la géolocalisation, paramétrer la montre à distance, être prévenus si la charge de la batterie est trop faible… De quoi améliorer le confort de vie sans stigmatiser son utilisateur. «Nous sommes en train de vivre une nouvelle ère de la téléassistance, et les entreprises qui parviendront à se démarquer sont celles qui seront capables de créer un produit qui s’intègre à 100% dans la vie des seniors», explique Olivier Lenoir, directeur de Zembro en France. Une démarche très actuelle, au moment où le marché des montres 2.0 est en plein boom  ; les ventes ont grimpé de 316% au quatrième trimestre 2015 par rapport à la même période 2014, selon le site SilverEco.fr.


© Zembro


Sur Autonom’ease

Acheter la montre Zembro
Voir la montre Zembro